Imprimer
/ Essai

Montréal dans tous les sens : pour tous les goûts! (Partie 1)

Montréal dans tous les sens : pour tous les goûts!  (Partie 1)

Partie 1 : Des événements à faire saliver

Le rayonnement de Montréal comme ville de gastronomie et de plaisirs épicuriens ne date pas d’hier. Au fil des ans, moult festivals et événements se sont établis et ont permis à la métropole de se faire connaître pour son offre culinaire de qualité. Tour d’horizon, en deux parties, de ce qui se fait de mieux en matière de cuisine.

 

Pleins feux sur la cuisine

Novembre est souvent synonyme de grisaille et de déprime saisonnière, mais pas cette année grâce à la programmation haute en couleur de Joyeux Novembre, une série d’événements et de festivals célébrant le vin et la gastronomie. Parmi les activités phares du mois, on retrouve MTL à TABLE, La Grande tablée et la Fête des vins du Québec. Tout un mois de rassemblements conviviaux autour de la bonne chère, histoire de permettre aux Montréalais d’allonger un tant soit peu la douce période qui tire à sa fin.

La troisième édition de MTL à TABLE, du 30 octobre au 9 novembre, met en avant plus de 135 restaurants qui, à prix d’ami, font découvrir leur menu alléchant aux gourmands curieux. On t’a vanté l’ambiance festive et les délicieux sakés du restaurant Imadake, ou encore les douces saveurs méditerranéennes de la cuisine du Helena ? C’est l’occasion unique d’ouvrir tes horizons culinaires. 

 

Les savoirs d’ici en matière de gastronomie ne servent pas qu’à rassasier nos fins gourmets. L’événement La Grande tablée mobilise chaque année toute une brigade de chefs talentueux, le temps d’une soirée, pour amasser des fonds pour La Tablée des Chefs, un organisme dont la mission est de nourrir et d’éduquer les communautés en milieu défavorisé. Une bonne assiette pour une bonne cause !

À n’en point douter, le Québec se distingue par la richesse de ses produits du terroir. Dans cet esprit, la Fête des vins du Québec propose un tour guidé des saveurs de nos régions aux Montréalais, qu’ils soient simples amateurs ou fins connaisseurs. Un rendez-vous à ne pas manquer du 28 au 30 novembre prochain.

Célébrant sa 16e édition, le festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE est chaudement accueilli par les hivernants locaux à la recherche d’un « remontant » en plein cœur de l’hiver. La programmation tous azimuts réjouit les foodies, qui affluent aux soirées gastronomiques en formule découverte. La ville au grand complet s’anime deux semaines durant d’événements disséminés dans les différents quartiers de la ville. 

Manger, autrement

Des événements plus expérimentaux émergent ici et là et exposent d’autres facettes de la culture culinaire montréalaise. In the Mouth est l’une de ces manifestations qui fait vivre les arts de la table autrement, question d’éveiller tous les sens. Elle propose une série de soupers sans manières et sans menu, ainsi qu’une exposition remplie d’audace au Centre PHI.

Depuis quelques années déjà, le jeune chef prodige John Mike invite ses fans à renouer avec les plaisirs de la table. Pas de téléphones, d’égoportraits (selfies) ni d’Instagram à Tripes & Caviar, ce foodclub underground où les parties comestibles méconnues ou mal aimées des animaux sont à l’honneur dans l’assiette. Au contraire, on savoure, on arrose, en groupe, en attendant le fameux dessert-performance John Mike Pollock.
 

 

Idée festive inspirée de la très nordique Helsinki en Finlande, Restaurant Day inspire la communauté à créer des moments conviviaux autour de la bonne bouffe. Quatre fois par an, de simples citoyens ouvrent des restaurants d’un jour, ici et là dans les quartiers, les cours, les parcs et les maisons. Pour les curieux, c’est la découverte de cuisines, d’espaces et même d’amitiés insoupçonnés !

Quand l’Apéritif à la française, l’événement annuel tant convoité, décide d’investir les quartiers de la métropole, ça donne de chouettes Apéros de quartier. Chaque événement met en valeur un nouveau resto, une nouvelle ambiance, où l’on voit se pavaner le gratin huppé de la cité. Et que dire du fameux Dîner en blanc, concept importé de France et prisé pour sa formule ludique aux airs de « chic pique-nique », qui permet de voir d’un autre œil nos grands espaces publics ?

La culture festive montréalaise se traduit avantageusement dans les méandres savoureux du huitième art. Derrière chaque manifestation culinaire se cache un passionné des papilles qui, dans l’esprit de Montréal, ne se contente pas d’innover, mais cherche obstinément à partager sa passion avec le plus grand nombre.

 

comments powered by Disqus